Cats & Dogs: désarroi, colère et tristesse

Mobilisation devant un magasin de l'enseigne.
© Thierry Porchet

N’ayant toujours pas reçu leur salaire du mois d’octobre, des vendeuses et des vendeurs de l’enseigne établie dans plusieurs villes de Suisse romande ont été contraints de démissionner. Ils ont témoigné la semaine dernière de leur difficile situation

«Happy Trashiversary», ou encore «Joyeux Pourriversaire». Des militants du mouvement Break Free From Plastic se sont invités aux sièges de grandes entreprises pour leur offrir des...