étude

Quand le patron gagne 141 fois plus que l’employé

Un patron trinque au champagne.
© Thierry Porchet

Entre 2016 et 2020, les 10% des salaires les moins élevés n’ont augmenté que de 0,5% tandis que les 10% les plus élevés progressaient de 4%. Les rémunérations des top-managers, soit 10% des cadres supérieurs, ont elles bondi de 12%.

Les écarts de rémunérations continuent de se creuser révèle une étude d’Unia, estimant que des augmentations générales des salaires s’imposent