«Quand c’est pas oui, c’est non!»

femme déguisée en servante écarlate
© Olivier Vogelsang

A Genève, le 25 novembre, devant le Palais de justice, plusieurs «servantes écarlates», symboles de l’oppression des femmes, ont demandé que l’absence de consentement soit un élément décisif du viol.

 

Le 25 novembre, la Grève féministe s’est mobilisée pour dénoncer la violence à l’encontre des femmes. Avec pour objectif l’intégration de la notion de consentement dans le Code pénal suisse

A la Manip (Mission d’action novatrice de l’industrie privée), Hans Im Obersteg dit HIO commençait gentiment à faire le tri de ce qu’il reprendrait chez lui, de ce qu’il jetterait...