Droits

L’avenir du travail passe par le tripartisme

Vania Alleva, vice-présidente de l’Union syndicale suisse, Guy Ryder, secrétaire général de l’Organisation internationale du travail et Johann Schneider-Ammann, réunis par la déclaration tripartite scellant le renforcement du partenariat social.
© Unia

Vania Alleva, vice-présidente de l’Union syndicale suisse, Guy Ryder, secrétaire général de l’Organisation internationale du travail et Johann Schneider-Ammann, réunis par la déclaration tripartite scellant le renforcement du partenariat social.

Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann et les représentants des associations faitières patronales et syndicales ont signé une déclaration sur le futur du travail et du partenariat social à l’ère de la numérisation de l’économie