Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Mobilisation de la fonction publique genevoise payante

Manifestation de la fonction publique.
© Cédric Vincensini

L’unité du personnel, ici lors de la manifestation du 12 octobre, a permis d’obtenir satisfaction sur les principales revendications.

La fonction publique genevoise a finalement obtenu satisfaction sur l’essentiel de ses revendications. Formée de la gauche et du MCG, une coalition parlementaire a, en effet, voté le 16 décembre le budget 2023 de l’Etat de Genève qui assure une indexation à hauteur de 2,44% des traitements et le paiement de l'annuité à l'ensemble du personnel de l'Etat et du secteur subventionné. Le Grand Conseil a aussi accepté la création de 438 nouveaux postes afin d’alléger la charge de services en manque de personnel. «La mobilisation a payé», s’est félicité le Cartel intersyndical dans un communiqué. Le 12 octobre, près d’un millier d’employés des services publics avaient débrayé contre le projet de budget du Conseil d’Etat prévoyant la suspension de l’annuité salariale, pour la seconde fois en quatre ans, et le versement d’une compensation de 1,35% seulement du renchérissement. Les fonctionnaires s’étaient ensuite rassemblés le 3 novembre devant l’Hôtel-de-Ville et un préavis de grève avait été déposé pour le 24 novembre. L’arrêt de travail avait été suspendu après l’ouverture de discussions avec le gouvernement et les groupes parlementaires.

Pour aller plus loin

Patron aux abonnés absents

Accompagné des travailleurs, le secrétaire syndical José Sebastiao a tenu une conférence de presse le 23 mai devant le siège de la société aux Acacias: «Les travailleurs sont très inquiets, ils ont des familles, des charges à payer, est-ce que les salaires du mois de mai vont être versés?»

A leur retour de vacances imposées, les employés d’une entreprise genevoise de plomberie ont trouvé porte close, sans aucune nouvelle de leur patron. Unia ne compte pas lâcher l’affaire.

Fin d’une grève de deux mois en Italie

Les travailleurs du distributeur italien d’énergies Enel ont mis fin à leur grève, démarrée en mars. Les syndicats Federazione italiana lavoratori chimica tessile energia...

Le coup de gueule des agents du Panthéon porte ses fruits

Monument dédié aux morts célèbres à Paris, le Panthéon est resté fermé du 22 au 25 avril. Le personnel s’est mis en grève pendant quatre jours, après avoir exprimé son ras-le-bol...

Deuxième grève générale en Argentine contre le tronçonneur Milei

Pour la deuxième fois en cinq mois, les syndicats argentins ont lancé le 9 mai une grève générale afin de protester contre la politique d’austérité de l'ultralibéral Javier Milei...