Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Les patrons valident la Convention

Mobilisation des maçons.
© Olivier Vogelsang

Un accord avait été trouvé à la suite de l’immense mobilisation des maçons l’automne passé.

Lors de leur assemblée extraordinaire qui s’est tenue le 13 janvier à Berne, les délégués de la Société suisse des entrepreneurs (SSE) ont officiellement avalisé l’accord conclu entre les partenaires sociaux. Autrement dit, la nouvelle Convention nationale du secteur principal de la construction (CN 2023) a été approuvée par toutes les instances dirigeantes, patronales et syndicales, et est en vigueur pour une durée de trois ans, jusqu’à fin 2025.

Pour rappel, l’accord obtenu à la suite de neuf mois de négociations comporte une augmentation de 150 francs des salaires effectifs et de 100 francs pour les salaires minimums dès le 1er janvier. Les travailleurs auront eu du mal à faire entendre leurs revendications, entre autres en matière d’intempéries et de temps de déplacement, mais ils auront, grâce à leur mobilisation de l’automne dernier, réussi à repousser la volonté patronale de flexibiliser à outrance le temps de travail. D’autres améliorations sont à retenir, notamment un congé paternité de dix jours sans perte de salaire et l’augmentation de l’indemnité kilométrique pour les véhicules privés à 0,70 franc.

Pour les questions qui restent en suspens, les partenaires sociaux ont convenu de mettre en place des groupes de travail. Reste au Conseil fédéral à déclarer cette convention de force obligatoire pour clôturer le processus.

Pour aller plus loin

Les délais et la pression sur les coûts trop souvent à l’origine des accidents

Vue de débris à Prilly apèrs la chute d'un échafaudage

Quelques jours après le terrible accident de chantier à Prilly qui a coûté la vie à trois ouvriers et fait huit blessés, les causes du drame restent inconnues. Unia insiste sur l’importance de renforcer la prévention

Des travailleurs genevois rendent hommage à leurs confrères de Prilly

hommage à Genève

Les syndicats genevois de la construction et plus de 70 travailleurs du bâtiment ont observé une minute de silence ce matin sur un autre chantier de la Suva

Vers un vide conventionnel dans la construction fribourgeoise?

Un ouvrier boit de l'eau

Après le refus des patrons du secteur de signer un accord protégeant les travailleurs lors de canicules, les syndicats annoncent la fin du fonds paritaire

Comment éviter les effets néfastes de la canicule sur les chantiers

Un homme utilise une application sur son téléphone

La nouvelle application lancée à Genève pour protéger les travailleurs en cas de fortes chaleurs a été expliquée à des contremaîtres lors d’une formation riche en enseignements