Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Grève générale en Finlande

Depuis le début du mois, la Finlande a connu plusieurs journées de grèves massives. Les trains, les trams et les bus se sont retrouvés à l’arrêt, les avions cloués au sol, les crèches et les restaurants fermés, alors que les ports, les centres logistiques, les chantiers, les usines, les entreprises énergétiques et les supermarchés fonctionnaient au ralenti: 300000 grévistes ont été recensés par la chaîne publique Yle, soit un actif sur dix dans ce pays scandinave peu habitué à une telle mobilisation. C’est que le gouvernement, conduit par Petteri Orpo et soutenu par la droite et l’extrême droite, n’y va pas de main morte. Sous prétexte de compétitivité, il entend introduire une journée de carence pour les arrêts maladie, c’est-à-dire non payée, réduire les allocations chômage, faciliter les licenciements, restreindre le droit de grève ou encore mettre fin aux négociations tripartites pour la fixation des salaires conventionnels.

Pour aller plus loin

De l'air frais d'Asie pour le Forum social mondial

Les mouvements sociaux népalais ont chaleureusement accueilli le Forum.

Une nouvelle édition de la manifestation altermondialiste s’est tenue en février au Népal. Après cette rencontre, un appel à une première conférence internationale antifasciste a été lancé. Retour sur cet important forum avec Carminda Mac Lorin, membre de son conseil international

Accord à l’OIT sur le salaire vital

L'Organisation internationale du travail (OIT) est parvenue à un accord sur la question du salaire vital. Lors d’une réunion d’experts sur les politiques salariales, dont les...

Les conducteurs de Deutsche Bahn obtiennent les 35 heures

Après quatre mois de lutte et une série de six grèves, qui ont quasi paralysé tout le trafic ferroviaire en Allemagne, parfois durant plusieurs jours, les conducteurs de locomotive...

Ilham Aliyev: despote et partenaire de l’Occident

Le président azerbaïdjanais a été réélu pour un 5e mandat à la tête de la république caucasienne riche en hydrocarbures. Malgré des violations systématiques des droits humains, Ilham Aliyev reste un partenaire fréquentable pour de nombreux pays européens, dont la Suisse