Hôtellerie-restauration

Halte aux abus!

Syndicaliste d'Unia devant une banderole: "Paiement du salaire dès le 1er jour pour les temporaires."
© Olivier Vogelsang

Camila Aros, syndicaliste à Unia Genève, a dénoncé lors d’une conférence de presse la pratique illégale de journées de formation non payées pour le personnel temporaire de l’hôtellerie. Elle appelle toutes les personnes ayant subi cette situation à contacter le syndicat.

Unia a dénoncé une pratique répandue dans l’hôtellerie à Genève. Des agences temporaires s’engraissent sur le dos des travailleurs en ne leur payant pas des journées de formation. Des personnes concernées témoignent et le syndicat appelle les victimes à se manifester