Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Vers un Non à AVS 21?

Un récent sondage révèle que le camp des partisans de la réforme AVS 21 s’éroderait petit à petit…

La réforme AVS 21 serait-elle en train de vaciller? Le dernier sondage de Tamedia et 20 Minuten montre que les jeux ne sont pas faits. Avec 47% de Non et 52% de Oui, soit respectivement quatre points de plus et un point de moins depuis le premier sondage, l’Union syndicale suisse (USS) se réjouit de constater que le Non prend de l’ampleur alors que le Oui recule. «Cette évolution montre que, plus ils regardent de près ce projet bancal, plus les citoyens sont gagnés par le scepticisme», commente la faîtière syndicale dans un communiqué de presse, pour qui AVS 21 est «une mauvaise idée au mauvais moment».

La course est encore très ouverte et le Non reste possible le 25 septembre prochain. Rappelons brièvement que la réforme propose, d’un côté, de relever l’âge de la retraite des femmes à 65 ans et, de l’autre, d’augmenter la TVA pour financer les retraites. «Ces résultats montrent que la campagne et les arguments ont aussi leurs effets lorsque les opinions sont déjà bien formées, poursuit l’USS. Plus les citoyens se penchent sur cet objet, plus il leur apparaît clairement qu’un démantèlement des retraites sur le dos des femmes et des couples est inacceptable.»

Quant à la hausse de la TVA, en pleine inflation, c’est la goutte qui fait déborder le vase. Alors que la population doit composer avec une explosion des prix de l’énergie, de l’alimentation, des loyers et des assurances maladie, l’USS ne comprend pas cette mesure. «Les retraités et les salariés subissent maintenant déjà une baisse de leur pouvoir d’achat. Ce n’est donc pas le bon moment pour augmenter la TVA et renchérir encore plus les marchandises et les services», soulève Benoît Gaillard, responsable de la campagne.

Chiffres

Plus précisément, ce sondage montre que la réforme est très clivante. Elle serait balayée en Suisse romande (59%) et au Tessin (57%), mais acceptée en Suisse alémanique à 57%. Les citadins seraient davantage sceptiques que les habitants des campagnes et des agglomérations. Les femmes la rejetteraient à 63% alors que les hommes l’approuveraient à 70%. Le camp rose-vert s’oppose très clairement à la loi alors que les sympathisants PLR la soutiennent. Et enfin, si les 50-64 ans et les 35-49 ans sont contre AVS 21 (respectivement 59% et 50%), le Oui l’emporte à 57% chez les jeunes entre 18 et 34 ans et chez les 65 ans et plus (63%). Reste encore une part d’indécis (17%) qui sera déterminante à la fin du mois, lors de la votation.

Pour aller plus loin

Et si cocher une case suffisait pour toucher des prestations?

Photo d'une personne âgée devant une place de jeux.

Les seniors du Parti socialiste s’apprêtent à lancer une action nationale en faveur d’un accès automatique aux prestations sociales, qui vient de faire l’objet d’une interpellation au Grand Conseil vaudois

Payer plus pour gagner moins à la retraite: non!

Le référendum contre la révision du 2e pilier a abouti avec un nombre record de signatures. Elles ont été déposées le 27 juin dernier à la Chancellerie fédérale

Un récent rapport de la Commission de haute surveillance du 2e pilier confirme que les caisses de pension se portent à merveille. L’USS réitère son opposition à la réforme de la LPP qui va dans le mauvais sens

Délai transitoire

Qu’est-ce qu’un délai transitoire? Face à une incapacité de travail, l’assurance perte de gain maladie, sur l’avis de son médecin conseil, va indiquer à l’assuré qu’il est apte à...

L’USS salue la décision du Conseil fédéral sur la 13e rente

© Thierry Porchet

La semaine dernière, la ministre de l’Intérieur Elisabeth Baume-Schneider présentait le projet de mise en œuvre de l’initiative pour la 13 e rente AVS, acceptée en votation le 3...