Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Un chantier indigne dénoncé à Genève

Image du chantier à Genève
©Unia

Le 10 avril dernier, Unia Genève se rend sur un chantier à la rue de Carouge et le constat est sans appel. «Une table couverte par une épaisse couche de poussière servant de nappe fait office de réfectoire», rapporte le syndicat dans un communiqué de presse. «Elle est placée au milieu d’une salle utilisée comme dépôt, à l’air irrespirable. Dans toutes les pièces du chantier de rénovation en question, des débris de bois et des sacs poubelles sont entreposés. L’escalier est également encombré de déchets, ce qui le rend périlleux. Des débris jonchent chaque étage et les paliers sont extrêmement dangereux parce que traversés de câbles électriques qui présentent un risque de chute constant pour les travailleurs.» Clairement, ce chantier ne respecte pas les conditions d’hygiène et n’assure pas la sécurité des ouvriers. Des questions de dignité des salariés auxquelles Unia est très attentif au bout du lac après avoir lancé une campagne il y a trois ans sur la problématique.

Le syndicat a alors immédiatement mis en demeure l’entreprise de gestion du chantier pour qu’elle se mette en conformité dans les 24 heures.

«Quelques jours après notre passage, c’était chose faite: le chantier a été débarrassé et nettoyé comme nous le demandions, rapporte José Sebastiao, responsable du secteur construction et artisanat à Unia Genève. Encore une fois, l’action syndicale et la dénonciation publique ont porté leurs fruits et ont pu améliorer les conditions de travail des employés sur le chantier.»

Pour aller plus loin

Les délais et la pression sur les coûts trop souvent à l’origine des accidents

Vue de débris à Prilly apèrs la chute d'un échafaudage

Quelques jours après le terrible accident de chantier à Prilly qui a coûté la vie à trois ouvriers et fait huit blessés, les causes du drame restent inconnues. Unia insiste sur l’importance de renforcer la prévention

Des travailleurs genevois rendent hommage à leurs confrères de Prilly

hommage à Genève

Les syndicats genevois de la construction et plus de 70 travailleurs du bâtiment ont observé une minute de silence ce matin sur un autre chantier de la Suva

Vers un vide conventionnel dans la construction fribourgeoise?

Un ouvrier boit de l'eau

Après le refus des patrons du secteur de signer un accord protégeant les travailleurs lors de canicules, les syndicats annoncent la fin du fonds paritaire

Comment éviter les effets néfastes de la canicule sur les chantiers

Un homme utilise une application sur son téléphone

La nouvelle application lancée à Genève pour protéger les travailleurs en cas de fortes chaleurs a été expliquée à des contremaîtres lors d’une formation riche en enseignements