La Lonza dans le collimateur de la Grève du climat

La Grève du climat dénonce la pollution de l’entreprise chimique Lonza, à Viège, responsable de la fuite depuis des décennies de tonnes d’oxyde nitreux nuisibles à l’environnement

Colère des militants de la Grève du climat. Dans un communiqué de presse du 6 janvier dernier, le mouvement s’est indigné de la fuite d’oxyde nitreux à Viège, en Valais, et du «laxisme de la Lonza et des autorités environnementales». Une situation qui l’a conduit à lancer une pétition munie d’ores et déjà de plus de 10000 signatures. La Grève du climat a aussi démarré une «tempête de courriers» adressés à des collaborateurs de l’entreprise pour dénoncer cet état de fait et augmenter la pression en vue d’un changement. «Une seule usine est à l’origine de 1% des émissions de gaz à effet de serre de la Suisse. Soit, l’équivalent de toute la ville de Lucerne... Mais rien de se passe depuis des années», a rapporté Nina Elmiger, une militante lucernoise scandalisée par cette affaire. Pourtant, selon les activistes, la solution pour éviter cette pollution serait simple. «Un convertisseur catalytique empêcherait 98% des émissions. Mais comme le protoxyde d’azote n’est pas réglementé dans la législation environnementale datant des années 1980, la Lonza n’est pas obligée d’installer ce catalyseur.» Les écologistes soulignent encore le fait que l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) négocie depuis trois ans avec l’usine pour que ces dispositions soient prises. Aux dires de ces derniers, la société devrait agir jusqu’à la fin de cette année au plus tard et recevoir en contrepartie des droits d’émission gratuits de la part du gouvernement fédéral.

«Je trouve l’attitude de l’OFEV totalement incompréhensible. Au lieu de reconnaître l’urgence climatique et de prendre des mesures drastiques, l’OFEV a traîné les pieds pendant des années. Les réglementations environnementales dépassées des années 1980, qui ont rendu ce scandale possible, doivent être révisées au plus vite», a encore déclaré Alexandre Copertino, de Collombey (VS), actif dans le mouvement.