Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Un Avent écologiste au Mormont

Après un premier événement le 10 décembre, le collectif Grondements des terres invite à l’art et aux rencontres sur le plateau de la Birette de la colline du Mormont, entre La Sarraz et Eclépens, les 17, 22 et 24 décembre. Artistes, géographes, archéologues, architectes, poètes, habitantes et habitants, familles en balade sont appelés à «créer une archive vivante du plateau de la Birette, qui connut la première ZAD de Suisse et est aujourd’hui défriché par les machines d’Holcim». L’objectif est de produire un document collectif (exposition et brochure) de souvenirs et de savoirs sur ce lieu. Ce projet d’archéologie du présent, «Birette revit!», est porté par Grondements des terres et ses amis, dont l’architecte Matthieu Jaccard. Il se fait aussi l’écho de l’initiative Sauvons le Mormont et de l’exposition «Sacré Mormont» présentée jusqu’au 10 mars 2024 au Musée cantonal d’archéologie et d’histoire au Palais de Rumine. «Au travers d’une riche documentation et de témoignages archéologiques uniques, cette exposition attire notre attention sur l’importance hors du commun d’un lieu clé de la civilisation celtique. Paradoxe invraisemblable, ce site aujourd’hui célébré a été complètement détruit par la carrière exploitée depuis 1953 par la multinationale la plus polluante de Suisse, (Lafarge)Holcim», explique Grondements des terres. Et les activistes de questionner: «Comment comprendre que la colline du Mormont, et aujourd’hui le plateau de la Birette, sa richesse tant historique que naturelle, continue d’être dévorée au bénéfice d’intérêts capitalistes écocidaires?»


Plus d’informations et programme sur grondementsdesterres.org/programme-et-actualite

Pour aller plus loin

Retour à la tourbe

Photo du bâtiment ancien qui abrite la Maison de la Troubière

Récemment inaugurée, la Maison de la Tourbière aux Ponts-de-Martel (NE) raconte, via un espace muséal et un sentier didactique, la riche histoire à la fois humaine et naturelle de ces hauts-marais qui ont failli disparaître du paysage helvétique, à la suite d’une véritable ruée vers cet or noir. Reportage

Mourir de chaud ou quand le travail tue

Photo prétexte d'un ouvrier transpirant sur un chantier.

Les syndicats genevois ont organisé un séminaire sur le changement climatique et la protection de la santé au travail. Une journée qui se fait ainsi l’écho d’un rapport alarmant de l’OIT

La Suisse vit à crédit

Le «Jour du dépassement» intervient toujours plus tôt, et spécialement en Suisse. Début mai, le pays a déjà consommé toutes les ressources naturelles que son territoire peut...

Le lourd bilan climatique de la place financière

L’Alliance climatique suisse, dont est membre l’USS, s’est invitée aux récentes assemblées générales d’UBS et de la Banque nationale suisse (BNS). Son but était de dénoncer le...