Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Elles ont couru pour une bonne cause

course la montheysanne
© DR

Succès renouvelé pour la onzième édition de la course valaisanne la Montheysanne qui s’est déroulée le 20 août dernier. Cette compétition solidaire cent pour cent féminine a rassemblé à Monthey pas moins de 1909 participantes malgré un soleil de plomb. Programmée chaque année, elle permet de récolter des fonds destinés à financer des activités en faveur de femmes victimes d’un cancer, principalement du sein et des poumons, dans le but de les sortir de leur isolement.

Comme de coutume, des militantes d’Unia Valais, T-shirt et casquette rose de circonstances, ont répondu présentes au rendez-vous. «Nous étions sept à courir les 5 kilomètres et sept autres à rejoindre la marche de soutien des 2,5 kilomètres. Les responsables ont avancé certains départs en raison de la canicule et mis sur pied des points de ravitaillement supplémentaires», témoigne Sandra Previti, secrétaire syndicale, organisatrice de l’équipe Unia. Habituée de la rencontre portée pour cette cuvée par 170 bénévoles et qui a réuni quelque 4000 personnes, la syndicaliste de 47 ans y a pris part cette année à double titre: en tant que coureuse solidaire, mais aussi en tant que malade après qu’on lui a diagnostiqué un cancer du sein en novembre dernier. «C’était une journée pleine d’émotion. Malgré la chaleur et la transpiration au terme de la course, il me restait encore de l’eau dans mon corps pour pleurer...» souligne cette battante rayonnante, qui a confié au journal valaisan Le Nouvelliste«être partie pour tout donner, en guerrière», armée d’un courage, d’une détermination et d’un allant qui forcent l’admiration... 

 

 

 

Pour aller plus loin

«Les a priori sont susceptibles de générer des soins inadaptés»

«Face à une même douleur, à des symptômes égaux, les traitements prescrits à des patients blancs et à des patients noirs peuvent être différents», note le professeur et médecin Patrick Bodenmann.

Le domaine de la santé n’est pas exempt de dérives racistes, qu’elles concernent les patients ou le personnel soignant. Entretien avec le professeur Patrick Bodenmann, spécialiste de la question

Les frontaliers vont passer à la caisse... maladie

Le Parlement suisse pourrait voter en faveur d’une augmentation d’au moins 60% des primes d’assurance maladie pour les frontaliers. Une injustice pour le GTE

EMS en crise: «Il est crucial que la voix du personnel soit entendue»

L’entrée plus tardive des personnes âgées dans les EMS a pour conséquence des soins plus complexes. Le rationnement des soins, comme celui des coûts, implique pour le personnel des conditions de travail très difficiles et laisse peu de place au lien social, pourtant essentiel aux résidents.

Une étude, à laquelle Unia a participé, montre que la pénurie de main-d’œuvre dans les soins de longue durée prend racine dans la manière dont le travail y est organisé

Une CCT pour le personnel des EMS valaisans

C’est une belle victoire pour le personnel valaisan des soins de longue durée. Dans le cadre de la mise en œuvre de l’initiative populaire fédérale pour des soins infirmiers forts...