Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Unia lance une enquête salariale dans la logistique

Travailleur de la logistique.
© Thierry Porchet

Unia lance une grande enquête salariale dans la logistique et le transport. «Nous faisons le constat que, dans la branche, faute de convention collective de travail et de réglementation, nombre de salariés n’ont pas obtenu en 2023 les augmentations salariales permettant de couvrir l’inflation. Nous soupçonnons aussi qu’il existe des inégalités salariales particulièrement importantes entre les femmes et les hommes», explique Roman Künzler, responsable logistique et transports d’Unia. L’enquête sera menée en ligne et par des visites ces prochains mois dans les entreprises des cantons de Vaud, Berne et Soleure, qui concentrent plusieurs centres de logistique. Elle permettra au syndicat de disposer d’une bonne vue d’ensemble. «Nous publierons les résultats de ce sondage et les présenterons aux associations patronales et de branche pour appuyer nos demandes salariales. La branche se porte bien, la plus grande partie des entreprises ont profité de la période Covid. En même temps, les employeurs se plaignent de difficultés à trouver du personnel, ils recourent de plus en plus à des travailleurs temporaires. C’est que l’évolution salariale a pris du retard, rendant les emplois peu attractifs. Il faut trouver des solutions. A long terme, une convention collective de travail permettrait de fixer des minima salariaux et d’éviter que la concurrence ne tire les rémunérations et les conditions de travail vers le bas», souligne le syndicaliste. Et d’ajouter: «Notre enquête permettra également à tout travailleur qui le souhaite d’entrer en contact avec nous ou de solliciter une présence syndicale dans l’entreprise.»

On peut répondre au sondage sur: unia.ch

Pour aller plus loin

Une convention comme remède

Rassemblement d'assistantes en pharmacie à Ouchy

Les assistantes en pharmacie du canton de Vaud ont lancé une pétition en faveur d’une convention collective de travail

Pour un nouveau contrat-type de la vente en Valais

Unia demande au Canton d'améliorer les conditions de travail dans le commerce de détail et de revaloriser les salaires

Les vendeuses très remontées

Une vendeuse brandit une pancarte demandant des salaires décents

Lors de leur conférence de branche, les employés du commerce de détail ont exigé d’être partie prenante de la numérisation de leur métier. Ils continuent à demander de meilleures conditions de travail, notamment salariales

Les magasins Esprit laissent une centaine d’employés sur le carreau

Des employées et des employés des boutiques Esprit se sont retrouvés devant des portes closes le 26 mars dernier. A Lausanne, sur la devanture de la boutique de la rue de Bourg, des affichettes annoncent une fermeture temporaire…

Une vingtaine de boutiques ont été fermées du jour au lendemain, sans information préalable. Unia, sous le choc de cette faillite soudaine et violente, dénonce la manière de faire