Amnesty appelle à la solidarité

Des dizaines de milliers d’enfants, de femmes et d’hommes sont coincés dans des camps surpeuplés aux frontières de la Turquie et sur les îles grecques. Face à l’urgence humaine et sanitaire, la section suisse d’Amnesty International demande aux autorités d’accueillir des réfugiés à la hauteur des places disponibles dans les centres d’asile fédéraux. Elle a lancé une pétition en ligne le 13 mars allant dans ce sens.

Dans un communiqué de presse, l’organisation souligne: «La Suisse et l'Europe ont leur part de responsabilité dans cette tragédie, car cette situation est une conséquence prévisible de l'échec du système de Dublin et de l'accord entre l'Europe et la Turquie. Elles doivent maintenant agir de toute urgence en accueillant des réfugiés et en mettant en œuvre une solution globale fondée sur la solidarité.»

Pétition à signer sur: amnesty.ch