Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

6 juillet 1947, une date historique

AVS

La date figurant dans ce titre est essentielle. C’est en effet ce jour-là que le peuple suisse s’est largement prononcé (80% des voix) en faveur d’une assurance vieillesse et survivants (AVS), pièce centrale de la sécurité sociale depuis plus de 75 ans. En raison de cet événement, mais aussi de l’adoption, le même jour, des articles économiques de la Constitution fédérale, certes de façon plus serrée (53% de oui), l’historien Dominique Dirlewanger considère, dans 6 juillet 1947. La Suisse dans le monde d’après-guerre, édité par Le savoir suisse, que l’année 1947 marque un tournant majeur pour l’histoire du pays au XXe siècle. Selon l’auteur, cette double votation fait écho à plusieurs décennies de débats sociaux et politiques. Et c’est aussi durant l’année 1947 que se dessine la relance des relations internationales de la Suisse avec l’Europe et le monde de l’après-guerre.

Dominique Dirlewanger rappelle qu’en 1948 les premières rentes AVS étaient très modestes, avoisinant les 10% d’un salaire moyen, confortant ainsi le rôle fondamental des caisses de pensions. Les révisions successives de l’AVS amèneront toutefois une amélioration graduelle des prestations pour devenir, «sous la houlette du conseiller fédéral socialiste Hans Peter Tschudi (1913-2002)», la vitrine sociale de la participation de la gauche à l’exécutif gouvernemental entre 1959 et 1973.

Pour aller plus loin

Regard posé sur les corps et les âmes

radiographie

Une exposition présentée aux Arsenaux à Sion jusqu’au 5 avril permet de découvrir une dimension méconnue et inquiétante des contrôles médicaux à la frontière suisse dans la seconde moitié du XXe siècle

Table ronde: Comment défendre les artistes sous des régimes dictatoriaux?

«Défendre les artistes et les opposantes et opposants politiques face aux régimes dictatoriaux, hier et aujourd’hui.» C’est sous cet intitulé que le Collège du travail organise une...

«Lip a remis en cause la paix du travail en Suisse»

Georges Tissot militait à la Fédération genevoise des syndicats chrétiens, l’ancêtre du Sit.

Un séminaire de l’Université de Lausanne s’est penché sur le soutien apporté dans notre pays à l’expérience autogestionnaire de Besançon et son influence sur les mouvements sociaux

Une vie d’engagement féministe

Couverture.

Guite Theurillat marche sur les pas de Simone de Beauvoir et de Gisèle Halimi, mais son féminisme est celui de toutes les exploitées au quotidien