Les femmes d'Unia mobilisées

Les déléguées des groupes d'intérêt femmes d'Unia, poing levé, derrière une banderole "Le travail des femmes est essentiel".
© Nadia Schaerli

Les déléguées des groupes d’intérêt femmes d’Unia sont motivées à faire avancer leurs revendications après deux jours de discussions à Lucerne, marquées par la crise sanitaire et l’engagement féminin dans les professions s’étant retrouvées en première ligne ces derniers mois.

La Conférence des femmes du syndicat s’est réunie sur fond de crise sanitaire. La revalorisation des professions féminines, notamment dans la vente et dans les soins, a été au cœur des discussions. Les militantes exigent aussi une meilleure protection grâce à des CCT de branches de force obligatoire. Elles se sont également prononcées clairement contre l’augmentation de l’âge de la retraite à 65 ans

Travailler ou mourir de faim

Pancartes: "Leurs dividendes contre nos emplois", "Nos emplois contre leurs dividendes".

Les résultats du Sondage d’opinion mondial 2020 de la Confédération syndicale internationale ont été présentés lors d’un webinaire le mois dernier. Face à la précarité grandissante, les travailleurs réclament un vrai contrat social