routes de la soie

La Suisse et les nouvelles routes de la soie

Le port du Pirée, privatisé et racheté par les Chinois, est l’une des portes d’entrée en Europe des nouvelles routes de la soie.
© Sylviane Herranz

Le port du Pirée, privatisé et racheté par les Chinois, est l’une des portes d’entrée en Europe des nouvelles routes de la soie.

Une délégation de la Commission de politique étrangère du Conseil national s’est rendue en Grèce pour voir sur place les implications de l’initiative chinoise «la Ceinture et la Route»