métiers essentiels

Un 8 mars toujours sous le signe du combat

Mobilisation du 8 mars 2020 à Lausanne.
© Thierry Porchet

Le coronavirus et son impact sur le travail des femmes seront notamment thématisés ce 8 mars, visibilisant des métiers essentiels tels que ceux exercés en première ligne par les infirmières, les aides-soignantes ou encore les nettoyeuses (photo: 8 mars 2020, Lausanne).

Le virus ne fera pas renoncer les syndicats à la Journée de lutte internationale du droit des femmes. Aude Spang, la responsable Unia des questions femmes et jeunesse, revient sur le programme et les combats à mener en Suisse. Interview