Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Les journalistes palestiniens n’échappent pas au massacre

A Gaza, les travailleurs des médias ne sont pas épargnés par l’armée israélienne. Le Syndicat des journalistes palestiniens déplore un véritable «massacre» dans ses rangs. «Les crimes de guerre commis contre les journalistes palestiniens sont perpétrés quotidiennement sur une base systématique et par une décision officielle du gouvernement d'occupation et de la direction de son armée et de ses services de sécurité», dénonce sur son site l’ONG, qui reçoit l’appui de la Fédération internationale des journalistes (FIJ). Au 15 janvier, cette dernière avait documenté le meurtre de 89 professionnels des médias palestiniens depuis le 7 octobre. La FIJ condamne ces crimes et appelle les gouvernements à adopter rapidement une convention internationale contraignante pour protéger la sécurité et l'indépendance des salariés des médias. Au cours des six dernières années, plus de 600 journalistes ont été tués à travers le monde.

Pour aller plus loin

De l'air frais d'Asie pour le Forum social mondial

Les mouvements sociaux népalais ont chaleureusement accueilli le Forum.

Une nouvelle édition de la manifestation altermondialiste s’est tenue en février au Népal. Après cette rencontre, un appel à une première conférence internationale antifasciste a été lancé. Retour sur cet important forum avec Carminda Mac Lorin, membre de son conseil international

Accord à l’OIT sur le salaire vital

L'Organisation internationale du travail (OIT) est parvenue à un accord sur la question du salaire vital. Lors d’une réunion d’experts sur les politiques salariales, dont les...

Les conducteurs de Deutsche Bahn obtiennent les 35 heures

Après quatre mois de lutte et une série de six grèves, qui ont quasi paralysé tout le trafic ferroviaire en Allemagne, parfois durant plusieurs jours, les conducteurs de locomotive...

Ilham Aliyev: despote et partenaire de l’Occident

Le président azerbaïdjanais a été réélu pour un 5e mandat à la tête de la république caucasienne riche en hydrocarbures. Malgré des violations systématiques des droits humains, Ilham Aliyev reste un partenaire fréquentable pour de nombreux pays européens, dont la Suisse