Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

La Marche bleue se positionne...

Un grand OUI formé de militantes.
© Gabrielle Besenval/La Marche bleue

Soutien de la Marche Bleue à la Loi climat.

Mouvement pour la préservation du vivant, la Marche bleue a organisé samedi dernier à Lausanne une action flash en faveur de la Loi climat sur laquelle nous voterons le 18 juin prochain. Une cinquantaine de personnes ont participé à dessiner un OUI avec leurs corps. Les sympathisants ont été appelés à réitérer la démarche dans d’autres localités et à poster une photo avec la mention #ouimarchebleue. Si, à ce stade, les sondages penchent en faveur de l’acceptation de la loi, l’écart pourrait être rattrapé comme on l’a vue avec la votation en juin 2021 sur la loi CO2. Et fait craindre aux activistes de la Marche bleue un rejet du projet. Leurs inquiétudes se fondent aussi sur l’impact d’un tout-ménage de l’UDC, seul parti opposé à la loi, récemment distribué et «rempli d’informations mensongères». Aussi, les militants ont décidé de s’engager dans la campagne pour le oui, de manière «joyeuse et déterminée». Une implication qui va de pair avec la revendication de la Marche bleue exigeant que la Suisse respecte l’Accord de Paris qu’elle a signé. Un appel en ligne que chacun est invité à parapher et qui sera remis le 12 juin prochain aux autorités fédérales. Cette pétition demande de faire de la réduction des émissions de gaz à effet de serre une priorité absolue pour parvenir, d’ici à 2030, à une diminution de moitié et le zéro net en 2050. Ce texte a aussi été distribué aux élus des communes et des cantons traversés par les personnes ayant pris part à la Marche bleue entamée le 1er avril dernier et qui s’est terminée le 22 de ce même mois à Berne, au terme de 224 kilomètres. Les initiants ont joint à leur demande quelques graines de plantes mellifères propres à attirer, à leur développement, les abeilles. Tout un symbole...

Pour aller plus loin

Chantier participatif pour un projet durable

Fabrication de briques

Une septantaine de personnes ont mis la main à la terre, œuvrant à la création de briques en terre crue qui serviront à ériger un mur dans une maison de quartier en construction à Lausanne. Un projet écologique et participatif. Reportage

«Place à l’auto-défense!»

Des activistes pour le climat sensibilisent à la canicule

«Ralentissons la machine!» Voilà le mot d’ordre lancé par la Grève pour l’avenir Genève qui a organisé ce 2 juillet sur le pont de la Machine une action visant à sensibiliser la...

Des balançoires pour le climat

mains et balançoire

Des balançoires en bois ont été accrochées dans des espaces publics du canton de Vaud, en juin, par le mouvement Extinction Rebellion (XR) Familles. Pour la joie des enfants et des...

Les Aînées pour le climat ne baissent pas la garde

photo de groupe

Les Aînées pour le climat demandent au Parlement de respecter le verdict de la Cour européenne des droits de l’homme et préviennent qu’elles surveilleront sa mise en œuvre.