Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Genève: complément financier pour les bas salaires en RHT

Le 11 novembre dernier, le Grand Conseil genevois a décidé de verser une compensation financière aux travailleurs et aux travailleuses qui ont, durant les mois de juillet, août et septembre 2021, touché des indemnités pour réduction de l’horaire de travail (RHT) inférieures au salaire minimum cantonal. Pour rappel, celui-ci est fixé à 4011 francs brut pour une semaine de 40 heures, respectivement 4211,50 et 4512,30 pour 42 et 45 heures. Tous les salariés ayant perçu moins que ces montants peuvent obtenir un complément comblant cette différence.

Quelque 4000 personnes seraient concernées pour le mois de juillet selon les chiffres avancés en commission par le directeur de l’Office cantonal de l’emploi. Proposée par la conseillère d’Etat en charge de l’Economie et de l’Emploi, Fabienne Fischer, la mesure est toutefois limitée aux résidents du canton, en sont exclus les travailleurs frontaliers et vaudois. Auditionnée par les députés, la Communauté genevoise d’action syndicale a plaidé en vain pour élargir le cercle de bénéficiaires et la période concernée. Seule la demande d’inclure les entreprises n’ayant pas leur siège social à Genève a été retenue, ce qui permet d’en faire profiter notamment les collaborateurs des sociétés d’assistance au sol de l’aéroport.

Autre problème, et de taille, l’aide complémentaire ne sera pas versée directement par les caisses. C’est à l’employeur d’en faire la demande d’ici au 12 février 2022, charge à lui, ensuite, de reverser le complément aux collaborateurs. Les ayants droit doivent donc rapidement solliciter leur patron, chef de service ou responsable RH et veiller à ce que la compensation figure bien sur une prochaine fiche de paie.

Le formulaire de demande et les informations utiles se trouvent sur: ge.ch

En cas de questions ou de problèmes, il est possible de s’adresser à son secrétaire syndical, au secrétariat d’Unia Genève ou à la caisse de chômage Unia.

Pour aller plus loin

La gauche fribourgeoise en a ras-le-bol que la police remplisse ses caisses sur le dos des manifestants

image de manifestants féministes

Organiser des rassemblements dans le canton de Fribourg coûte un bras, car les pouvoirs publics exigent des émoluments exorbitants. Une motion réclame leur abolition

Vivre ici, voter ici

Genève est appelé aux urnes le 9 juin pour octroyer le droit de vote aux personnes étrangères

Une nouvelle Constitution pour le Valais?

Les électeurs devront se prononcer le 3 mars sur le nouveau texte constitutionnel. L’extension des droits politiques sur le plan communal pour les étrangers est aussi au menu

Victimes de l'amiante, la Suisse viole le droit international

femme devant pancartes

Nouvelle condamnation de la Cour européenne des droits de l'homme pour la jurisprudence sur la prescription. L'Etat doit compenser