Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Quelle vision syndicale sur la formation professionnelle?

Le Syndicat des services publics (SSP) organise une conférence-débat sur la problématique de la formation professionnelle après l’école obligatoire le mardi 26 septembre à Lausanne. Y prendront part plusieurs intervenants, dont le syndicaliste Maurizio Colella d’Unia Vaud. Intitulé «Se former après l’école obligatoire: perspectives syndicales sur la formation professionnelle», cet échange part d’un certain nombre de questions: dévalorisation de la formation professionnelle? Manque d’apprentis et d’apprenties? Surplus d’élèves dans les gymnases? Trop de jeunes sans formation après l’école? Le débat visera à dépasser ces affirmations et à faire «une analyse sans concession» de la situation de l’enseignement postobligatoire et du système de formation actuel basé sur les formations générales et professionnelles.

«Les syndicats défendent l’école publique et le droit à l’éducation. Un système éducatif qui pose l’égalité des chances dans l’accès à l’éducation est un des fondements de toute société démocratique. Il est incontestable que la situation actuelle ne répond pas à cet objectif», note le SSP enseignement dans son tract d’invitation. Le droit à une formation certifiée après l’école pour tous les jeunes n’existe pas actuellement, rappelle-t-il. De même qu’une formation mettant au centre les aspirations des jeunes. «Le modèle actuel étant d’abord organisé sur la réponse aux besoins concrets de l’économie privée, la pression est grande pour s’éloigner de plus en plus de cette perspective», constate le SSP.

Après la présentation des divers aspects de la problématique, le débat visera à élaborer «une vision syndicale permettant de garantir l’accès à la formation postobligatoire pour toutes et tous», une formation incluant des contenus spécifiques et assurant à chaque jeune «une culture générale et les outils lui permettant d’exercer sa citoyenneté, de s’émanciper et de s’épanouir».

 

Thématiques et intervenants:

- Transition école-travail et formation professionnelle: enjeux et inégalités. Barbara Duc et Nadia Lamamra, chercheuses à la Haute Ecole fédérale en formation professionnelle.

- Les apprentis et les apprenties dans les entreprises: un enjeu dans la défense des conditions de travail. Maurizio Colella, secrétaire syndical Unia Vaud.

- Les formations générales sous la pression des réformes. Marc Gigase, comité SSP enseignement.

Mardi 26 septembre à 19h, Maison du peuple, salle Jean-Villard Gilles, place Chauderon 5, Lausanne.

 

 

Pour aller plus loin

Unia veut épauler les jeunes en cours d’apprentissage

Des conditions de travail difficiles lors de l’apprentissage? Souvent isolés et précarisés, les jeunes ont tendance à serrer les dents. Unia lance un appel aux apprentis pour qu’ils expriment leurs préoccupations à travers un nouveau sondage.

Unia organise un vaste sondage auprès des apprenties et des apprentis en vue du lancement d’une campagne de sensibilisation aux problèmes qu’ils rencontrent. Entretien avec Félicia Fasel, secrétaire nationale à la jeunesse

Journée d'étude après 30 ans de Loi sur la participation

L’institut de formation Movendo organise une journée d’étude sur la Loi sur la participation, entrée en vigueur en 1993. Depuis, cette dernière n'a pas évolué et est restée...

Comment remplir sa déclaration d’impôts?

Unia Vaud innove! Le syndicat a mis sur pied, en collaboration avec l’Université populaire de Lausanne, un cours gratuit pour apprendre à remplir sa déclaration d’impôts. Ce cours...

Hôtellerie-restauration: l’offre de formation s’étoffe

Dans tous les domaines de l’hôtellerie-restauration, les partenaires sociaux offrent des cours accessibles à tous qui permettent de valoriser son savoir-faire et son salaire.

La formation de base Progresso propose pour l’an prochain une centaine de cours. Des nouveautés à la clé