Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Après la tempête…

Le 24 juillet, en plein milieu des vacances horlogères, une tempête destructrice s’abattait sur la ville de La Chaux-de-Fonds et sur la région. Des vents violents, avec des pointes à 217 km/heure, ont arraché toits et façades, brisé des vitrines, renversé des arbres et des véhicules. Une grue s’est effondrée causant la mort d’une personne. Quelque 45 blessés ont été dénombrés. Environ 5000 immeubles, entreprises ou bâtiments, ont été touchés sur un total de 7500. Au Locle aussi, les rafales ont fait des dégâts importants, notamment sur des structures industrielles.

A l’heure de la reprise du travail horloger cette semaine, des sociétés pourraient être contraintes de limiter leurs activités et de recourir au chômage partiel. Unia Neuchâtel a informé ses membres par mail à ce sujet et se tient prêt à répondre à toute question liée à cette situation.

SH

ERRATUM: Une erreur s’est glissée dans la note aux membres Unia de la Région Neuchâtel envoyée par mail fin juillet et publiée dans la version papier de L’Evénement syndical du 9 août. L’indemnité appliquée dans cette situation n’est pas l’indemnité intempéries mais l’indemnité liée à une réduction de l’horaire de travail (RHT). Les indemnités RHT doivent être demandées par l’employeur et sont octroyées sous certaines conditions. Le site du Service de l’emploi du Canton de Neuchâtel offre plus d’informations à ce sujet. Le syndicat Unia reste à la disposition de ses membres pour toutes informations complémentaires.

Pour aller plus loin

Reconnaissance d’un travail méconnu

brevet secrétaires syndicaux

Deux employées romandes d’Unia ont obtenu leur brevet fédéral de secrétaire syndicale. Retour sur leur démarche

La jeunesse d’Unia monte au créneau

Des jeunes militants Unia tiennent un drapeau

Non à la haine et à la violence! Des jeunes syndicalistes d’Unia sont montés au créneau, en l’occurrence sur les remparts du château de Bellinzone, pour défendre symboliquement les...

Les multiples facettes de la liberté syndicale

Action sur les chantiers d'Unia Genève avec une banderole

La reconnaissance du droit d’accès des syndicats aux lieux de travail marque une victoire d’étape dans le combat pour la réalisation effective de la liberté syndicale en Suisse. Ce n’est toutefois pas suffisant pour protéger le personnel contre les licenciements antisyndicaux et le harcèlement au travail

«Apprendre l’histoire pour mieux se projeter dans l’avenir»

Unia Fribourg lance un appel à toutes les personnes disposant de banderoles, drapeaux, documents syndicaux, etc., dans le but de préserver et de valoriser ces objets