Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Amiante: conseils, sensibilisation et indemnisations

La Fondation Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante propose son aide aux salariés et à leurs proches concernés par la maladie

Chaque année, près de 200 personnes meurent en Suisse à cause d’une tumeur maligne de la plèvre ou du péritoine (mésothéliome). La grande majorité de ces maladies sont dues au contact avec l’amiante. Les fibres de cette dernière sont mille fois plus fines qu’un cheveu. Si elles atteignent les alvéoles pulmonaires les plus externes et la plèvre ou le péritoine voisins, elles peuvent être à l’origine d’une tumeur maligne, même après plusieurs dizaines d’années. Les personnes les plus menacées sont celles qui travaillent sans mesures de protection avec des matériaux contenant de l’amiante. Mais les enfants qui ont joué dans la cour avec de tels matériaux sont également concernés, de même que les membres de leur famille qui ont lavé des vêtements contaminés par des fibres d’amiante. Beaucoup ignorent même à quel moment ou à quel endroit ils ont été en contact avec de l’amiante, jusqu’à ce qu’un mésothéliome soit diagnostiqué. Et celui-ci a presque toujours la fibre pour cause.

Des indemnisations rapides

Le diagnostic pousse nombre de personnes concernées et de proches à leurs limites. L’espérance de vie moyenne en cas de maladie due à un mésothéliome n’est en effet que d’environ 18 mois. Il faut ajouter à cela que l’assurance accident (LAA) n’offre une couverture que si la maladie a été causée par un contact professionnel avec l’amiante. De ce fait, pour les personnes que la LAA ne couvre pas, des problèmes financiers s’ajoutent encore aux charges physiques et psychiques. C’est pour ces dernières qu’intervient la Fondation Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (EFA), cofondée par l’Union syndicale suisse. Elle se bat pour que ces malades soient rapidement indemnisés de manière équitable, même s’ils n’ont pas été en contact avec l’amiante dans le contexte d’une activité professionnelle. En plus, l’EFA conseille et sensibilise les personnes touchées par la maladie, celles qui ont des questions, les proches ainsi que l’opinion publique aux problèmes entraînés par la manipulation d’amiante. Elle conseille également les intéressés sur toutes les questions en rapport avec une maladie éventuellement causée par l’amiante.

La Fondation EFA fournit également des informations sur les modalités d’indemnisation et la procédure à suivre.

Avec le concours de spécialistes

Pour cette offre de conseils, la Fondation EFA recourt à la compétence de spécialistes expérimentés afin d’aider les victimes de l’amiante et leurs proches ainsi que les personnes intéressées en leur fournissant des informations détaillées et pertinentes. A cet effet, elle a mis en place un care-service spécifique en français, allemand et italien. A Lausanne, Zurich et Lugano, des infirmiers et des infirmières diplômés répondent à toutes les questions que peut soulever une maladie due à l’amiante. Lorsque les interrogations sont plus techniques, ils mettent les victimes (ou les autres personnes demandeuses) en contact avec des spécialistes extérieurs, comme des médecins ou des assurances sociales. Ces services sont gratuits.

Adresse pour une aide financière

Si vous avez contracté une tumeur maligne de la plèvre ou du péritoine (mésothéliome) après 1996 à la suite d’un contact avec l’amiante en Suisse, êtes un membre de la famille proche ou avez une procuration d’une personne concernée, vous pouvez solliciter une aide financière: stiftung-efa.ch/fr/nous-aidons/indemnisation

Le care-service de la Fondation EFA répond à vos premières questions: stiftung-efa.ch

CARE-SERVICE français
+41 21 623 38 00
care-service [at] lpvd.ch (care-service[at]lpvd[dot]ch)

CARE-SERVICE allemand
+41 44 268 20 00
care-service [at] lunge-zuerich.ch (care-service[at]lunge-zuerich[dot]ch)

CARE-SERVICE italien
+41 91 973 22 80
care-service [at] legapolm.ch (care-service[at]legapolm[dot]ch)

Fondation Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (EFA)
c/o Union syndicale suisse
Monbijoustrasse 61
3007 Berne

Pour aller plus loin

Vers un vide conventionnel dans la construction fribourgeoise?

Un ouvrier boit de l'eau

Après le refus des patrons du secteur de signer un accord protégeant les travailleurs lors de canicules, les syndicats annoncent la fin du fonds paritaire

Comment éviter les effets néfastes de la canicule sur les chantiers

Un homme utilise une application sur son téléphone

La nouvelle application lancée à Genève pour protéger les travailleurs en cas de fortes chaleurs a été expliquée à des contremaîtres lors d’une formation riche en enseignements

Un outil numérique pour protéger les travailleurs en cas de canicule

canicule chantier

L’Etat de Genève, en collaboration avec les partenaires sociaux, lance une application pour smartphone qui évalue les contraintes thermiques et définit les mesures à prendre pour préserver la santé des employés.

L’été est déjà très chaud sur les chantiers fribourgeois

Les travailleurs de la construction et Unia Fribourg exigent des mesures de protection contre la canicule.

Unia a lancé un ultimatum à la Fédération fribourgeoise des entrepreneurs. Le syndicat exige un dispositif permettant l’arrêt des travaux durant les grosses chaleurs