Solidarité

«Quand je serai grande, je serai riche»

Bâtiment du Sleep-In de Lausanne.
© Olivier Vogelsang/archives

L’hébergement d’urgence du Sleep-In compte trois étages, dont un réservé exclusivement aux femmes, avec à chaque fois plusieurs lits.

Depuis près de 30 ans, l’association Sleep-In à Lausanne ouvre chaque soir ses portes aux sans-abris. Reportage