Uber, un employeur qui ne dit toujours pas son nom

Action de chauffeurs Uber.
© Thierry Porchet

Des chauffeurs payés 10 francs de l’heure... Unia dénonce régulièrement la précarité dans laquelle se trouvent les collaborateurs d’Uber.

La multinationale a modifié les conditions contractuelles de ses chauffeurs, mais en réalité, rien ne change pour eux. Unia exige des autorités qu’elles réagissent enfin