Togo

«Le peuple en a marre, car il crève de faim!»

Tétévi Norbert Gbikpi-Benissan
© David Prêtre

Rencontré début novembre à Lomé dans la capitale, puis contacté la semaine dernière, Tétévi Norbert Gbikpi-Benissan s’exprime dans un français tout parisien, héritage de ses études effectuées dans l’Hexagone durant les années 1950 et 1960. Enseignant et syndicaliste, père de huit enfants, il a créé la première centrale syndicale indépendante du Togo en 1991. A 77 ans, il continue de croire qu’une autre Afrique est possible.

Des manifestations s’organisent au Togo pour repousser les élections législatives. Retour sur la situation avec un homme politique de gauche, Tétévi Norbert Gbikpi-Benissan