Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Cours pour négocier les salaires

Unia propose de nouveau une formation aux négociations salariales pour les représentants du personnel de l’industrie MEM (machines, équipements électriques et métaux). La devise du syndicat est que «seules des commissions du personnel formées et bien préparées sont en mesure de défendre les salaires».

Dans sa présentation, Unia souligne que, depuis trois ans, «la hausse constante de l’inflation ne cesse de diminuer nos salaires». Faisant état des accords salariaux 2022 conclus dans la branche MEM, le syndicat constate qu’il n’a été possible «d’arracher un bon accord à la direction que lorsque les représentants du personnel s’étaient préparés correctement» et que les salariés soutenaient les revendications de la commission. D’où l’importance de participer à la formation d’une journée, durant laquelle des économistes et des syndicalistes partageront leurs expériences.

Les cours auront lieu dans toute la Suisse. Pour celui de la Romandie, il est prévu à Lausanne le 25 octobre. Au programme notamment: la situation et le contexte économique, une rétrospective des négociations salariales de 2022 dans la branche, les arguments pour les négociations 2023, les bases de conduite des négociations (comment argumenter et convaincre).

La participation au cours est gratuite. Les inscriptions sont attendues jusqu’au 14 octobre sur le site unia.ch. Les personnes inscrites recevront une confirmation, le programme détaillé de la journée et le lieu.

Pour aller plus loin

A Saint-Prex, après le choc, la lutte continue

Le personnel a participé à une action syndicale le 17 mai, réclamant du respect.

La direction de Vetropack a confirmé son intention de fermer l’ultime verrerie de Suisse et de procéder à des licenciements dès à présent. Soutenu par les syndicats, le personnel se mobilise désormais pour l’ouverture de négociations en vue d’un plan social

« Pas de licenciements sans un plan social ! »

action syndicale chez Vetropack

Le personnel de Vetropack, soutenu par Unia, a participé à une action syndicale ce vendredi pour exiger la négociation d’un plan social et le maintien des emplois pendant le processus

Vetropack: verre de rage !

Les travailleurs et travailleuses de Vetropack ont manifesté en masse le 1er Mai à Lausanne, promenant une immense bouteille à l’effigie de leur verrerie. Pour eux, la fermeture du site de Saint-Prex serait injustifiée.

Le personnel a déposé fin avril un projet solide et durable visant à sauver le site et la filière, tout en conservant un maximum d’emplois

Les travailleurs de Vetropack luttent pour la sauvegarde de la dernière verrerie de Suisse

manif

Le travail de consultation se poursuit et un projet solide a été présenté à la direction. Au niveau politique, la solidarité et les actions se multiplient