Autour du 25 novembre

Dans le cadre de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes du 25 novembre, différentes actions et rencontres sont prévues

 

A Lausanne, le 23 novembre à 15h, le Collectif vaudois de la grève féministe lance un appel à manifester «contre les violences sexistes et sexuelles» dans les rues de la capitale. Le cortège partira de la place de la Riponne.

 

A Lausanne encore, le 25 novembre, le Collectif envisage d’organiser une flash mob à l’heure de pointe à la gare et de remettre ses revendications au gouvernement. Le groupe rappelle que, dans nos frontières, une femme sur cinq est victime d’agression (infos: vaud.grevefeministe [at] gmail.com).

 

A Genève, le 25 novembre de 17h à 18h30, rassemblement à la rue de la Monnaie. Au programme: chaussures rouges et bougies. Le Collectif genevois pour la grève féministe invite à placer des bougies aux fenêtres durant la nuit en signe de soutien aux femmes victimes de violence.

 

A Genève encore, le 25 novembre à 18h30, Les Créatives et l’Agenda 21 de la Ville de Genève organisent une table ronde sur le thème «Pour en finir avec les violences faites aux femmes». Y participeront: Uma Mishra-Newbery, directrice de la Women’s March Global; Perrine Le Querrec, écrivaine, autrice du livre Le prénom a été modifié; Manon Schick, directrice d’Amnesty International suisse; et Muriel Golay, directrice du Centre LAVI.

La discussion, modérée par Miruna Coca-Cozma, journaliste à la RTS, se tiendra à l’Alhambra, rue de la Rôtisserie 10 à Genève.

 

Amnesty International organise des ateliers intitulés «Ne détournez pas le regard» dans différentes villes de Suisse romande en novembre et décembre. Renseignements sur: amnesty.ch/fr