Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

Les petits candidats face aux grands médias

En France – mais le raisonnement vaut aussi pour d’autres pays – mieux vaut être le candidat d’un grand parti plutôt que d’un petit pour accéder aux grands moyens d’information, en particulier aux médias électroniques. C’est ce que démontrent deux candidats de gauche à l’élection présidentielle de 2022 dans des ouvrages parus récemment.

Dans Un «petit» candidat face aux «grands» médias (Libertalia, 2023), Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA, trotskyste) ainsi que ses camarades Julien Salingue et Béatrice Walylo estiment que la question des médias est fondamentalement politique et que la relation aux médias est avant tout un rapport de force. Sinon, comment expliquer que Philippe Poutou, qui a fini à l’avant-dernier rang du 1er tour de l’élection présidentielle, ait subi ce qu’il faut bien appeler des brimades: invitation repoussée à plusieurs reprises, passage à l’antenne en fin de soirée, éviction de certains débats, plateau composé de Philippe Poutou et de trois invités de droite et d’extrême droite.

Dans Les jours heureux sont devant nous (Le Cherche-Midi, 2023), Fabien Roussel, candidat du Parti communiste, évoque lui aussi cette thématique. Il rappelle que sa campagne commence en mai 2021, un an avant les élections, par l’annonce de sa candidature au Journal de 13 heures de TF1. «Pour nous, explique-t-il, c’est un événement considérable, car nous ne sommes plus l’invité d’un journal télévisé depuis Georges Marchais et Robert Hue. Marie-George Buffet en a eu les honneurs quand elle était ministre. Mais après, fini.»

Pour aller plus loin

Soutien syndical à la Palestine

Fin mai, les dirigeants de huit fédérations syndicales internationales et de la Confédération syndicale internationale (CSI) se sont rendus à Ramallah pour exprimer leur solidarité...

De l'air frais d'Asie pour le Forum social mondial

Les mouvements sociaux népalais ont chaleureusement accueilli le Forum.

Une nouvelle édition de la manifestation altermondialiste s’est tenue en février au Népal. Après cette rencontre, un appel à une première conférence internationale antifasciste a été lancé. Retour sur cet important forum avec Carminda Mac Lorin, membre de son conseil international

Accord à l’OIT sur le salaire vital

L'Organisation internationale du travail (OIT) est parvenue à un accord sur la question du salaire vital. Lors d’une réunion d’experts sur les politiques salariales, dont les...

Les conducteurs de Deutsche Bahn obtiennent les 35 heures

Après quatre mois de lutte et une série de six grèves, qui ont quasi paralysé tout le trafic ferroviaire en Allemagne, parfois durant plusieurs jours, les conducteurs de locomotive...