Aller au contenu principal
Menu

Thèmes

Rubriques

abonnement

«Le mouvement, c’est maintenant!»

Les mobilisations actuelles seront au cœur de la prochaine journée d’étude de Movendo et de l’USS. Le point

Jeunes pour le climat, grève féministe, manifestations antiracistes se sont invités à la journée de conférences et de réflexion annuelle de Movendo, l’Institut de formation des syndicats, et de l’Union syndicale suisse (USS) qui se tiendra le 16 novembre à Berne. La commission jeunesse de l’USS, implantée dans ces mouvements, en a insufflé le thème: «Le syndicalisme a un avenir – le mouvement, c’est maintenant!»

Les gens bougent, ils ont peur pour la planète, s’inquiètent du futur des assurances sociales, sont en colère contre l’exploitation, l’injustice et les promesses vides en matière d’égalité, constatent les organisateurs. Pour en débattre, plusieurs personnalités prendront la parole dans la matinée. Pierre-Yves Maillard, président de l’USS et de Movendo, abordera la place des syndicats face à l’avenir; Mattea Meyer, conseillère nationale PS, interviendra sur le lien entre mouvements sociaux et politique; la chercheuse Jasmine Lorenzini de l’Université de Genève évoquera les réponses possibles à cette vague de mobilisations. Autre invitée de marque, Vera Dos Santos, de l’Institut syndical européen, ouvrira des perspectives à l’échelle du continent.

L’après-midi sera consacré à des ateliers sur cinq problématiques: «Les jeunes veulent se faire entendre – aussi dans les syndicats», «Organisons-nous également dans l’économie de plateforme», «Des applaudissements et une rémunération équitable pour les professions des soins», «Les transports publics pour l’avenir du climat» et enfin «Solidarité dans la crise: actions syndicales et campagnes dans les professions essentielles». Responsable de formation à Movendo, Valérie Boillat annonce des discussions passionnantes: «Des permanents de différents syndicats animeront ces ateliers où nous souhaitons thématiser les échanges en nous projetant dans l’avenir: Où voulons-nous être en 2030 avec la question du jour: “Le mouvement, c’est maintenant”? Quel peut être l’apport des syndicats? Quel peut être celui de Movendo?» La formatrice invite toutes les personnes intéressées, jeunes et moins jeunes, à participer à cette journée: «L’échange entre nous ne peut être qu’enrichissant et nous permettra de poser des jalons pour aller vers le changement souhaité par ces mouvements.»

La journée aura lieu le lundi 16 novembre de 9h à 16h30 à Berne. Elle est gratuite pour les membres d’Unia, de Garanto, Nautilus, SEV, Syndicom et VPOD. La participation est possible en plus des cours Movendo gratuits auxquels ont droit les syndiqués.

Plus d’informations et inscriptions sur: movendo.ch, info [at] movendo.ch (info[at]movendo[dot]ch), 031 370 00 70.

Pour aller plus loin

Les multiples facettes de la liberté syndicale

Action sur les chantiers d'Unia Genève avec une banderole

La reconnaissance du droit d’accès des syndicats aux lieux de travail marque une victoire d’étape dans le combat pour la réalisation effective de la liberté syndicale en Suisse. Ce n’est toutefois pas suffisant pour protéger le personnel contre les licenciements antisyndicaux et le harcèlement au travail

«Apprendre l’histoire pour mieux se projeter dans l’avenir»

Unia Fribourg lance un appel à toutes les personnes disposant de banderoles, drapeaux, documents syndicaux, etc., dans le but de préserver et de valoriser ces objets

Unia Fribourg veut renforcer le pouvoir des militants

Photo de la grève des maçons à Fribourg en 2022

L’assemblée des délégués de la région a adopté un nouveau règlement qui remet la démocratie et les décisions des membres au cœur du syndicat. Explications

Victoire syndicale chez VW aux Etats-Unis

Le personnel de l’usine Volkswagen de Chattanooga, dans le Tennessee, a décidé à une écrasante majorité d’adhérer à l’UAW, le syndicat de l’automobile américain. Après deux votes...