Vallée de Joux

Horlogerie: licenciement antisyndical devant les Prud’hommes

Mickaël Béday avant la première audience.
© Thierry Porchet

Jeudi dernier, Mickaël Béday a été soutenu par des syndicalistes et des collègues du comité horloger de la vallée de Joux avant la première audience du procès aux Prud’hommes. 

Le jeune horloger d’Unia licencié l’année dernière par Dubois Dépraz à la vallée de Joux s’est retrouvé face à son employeur jeudi. Une longue audience, qui n’a pas encore abordé le cœur du problème