revendications

«On n’est pas en train de sauver des vies, on fait du café!»

Manifestation d'Unia devant le siège de Nespresso à Lausanne en mai 2018.
© Thierry Porchet/Archives

Alerté par les travailleurs de Nespresso à Orbe, Avenches et Romont sur le projet de nouveaux horaires, Unia a mené plusieurs actions pour que le personnel soit entendu. En mai 2018 déjà, il protestait avec les salariés devant le siège de Nespresso à Lausanne.

Les travailleurs de Nespresso n’en peuvent plus. Avec Unia, ils exigent le retour à leur ancien horaire, et des négociations pour améliorer les conditions de travail à Orbe, Avenches et Romont