travail temporaire

Les temporaires bénéficient peu du chômage partiel

Action d'Unia à Genève pour dénoncer la précarité des temporaires.
© Neil Labrador

Unia s’inquiète du sort des temporaires, frappés de plein fouet par les effets de la crise sanitaire. A Genève (photo), le syndicat avait organisé une action pour dénoncer la précarité de leur situation.

Des conditions trop difficiles et le manque d’engagement des employeurs ont limité les possibilités de réduire l’horaire de travail. L’exemple dans le Jura