Plus de 1200 manifestants à Fribourg

Exercice de résistance pacifique entre les jeunes réunis le matin à Fribourg. Chatouillis interdits pour la police!
© Thierry Porchet

Exercice de résistance pacifique entre les jeunes réunis le matin à Fribourg. Chatouillis interdits pour la police!

A la veille de la première manifestation nationale pour le climat samedi à Berne, les étudiants de la Grève du climat ont manifesté dans de nombreuses villes suisses et du monde. A Genève, ils étaient plus de 2500 à fustiger au passage les grandes banques de la ville. A Lausanne, plus de 4000 étaient dans la rue (voir également ici). A Zurich, près de 5000. D’autres actions, conférences et débats se sont déroulés à Neuchâtel, à Bienne, ou encore à Fribourg où plus de 1200 personnes ont manifesté en fin d’après-midi. A cette occasion, l’Union syndicale fribourgeoise a soutenu la mobilisation des jeunes de la Grève du climat et participé au cortège: «En Suisse, mais aussi ailleurs dans le monde, le changement climatique impacte les conditions de vie et de travail (…). Plus urgent que jamais, agir pour le climat, c’est agir pour plus de justice sociale», écrit la faîtière. Eric Ducrey (photo ci-dessous), co-président d’Unia Fribourg, a rappelé au micro que ses camarades, les ouvriers de la construction, subissent déjà les vagues de chaleur. Plus largement, il a appelé à «instaurer la bienveillance comme la plus grande des valeurs». «La solidarité et le respect du vivant ne devraient-ils pas primer sur une idéologie capitaliste ultra-libérale? Elle qui nous démontre tous les jours son incapacité à gérer le monstre qu’elle a enfanté?»