Deux permanents d’Unia au Parlement jurassien

Les Jurassiens votent à gauche, mais élisent à droite. Les élections cantonales du 18 octobre n’ont pas fait mentir l’adage. Malgré une poussée rose-verte, le Parlement jurassien reste ancré à droite. Deux permanents d’Unia Transjurane y font toutefois leur entrée. Il s’agit du socialiste Patrick Cerf et de l’écologiste Audrey Voutat, responsables, respectivement, du secteur industrie et du service juridique de la région. Ils pourront, comme nous l’évoquions dans notre édition du 7 octobre, porter les problématiques et les revendications du monde du travail dans cette enceinte.

Aucun candidat au gouvernement n’a été élu au premier tour. Secrétaire syndical d’Unia Neuchâtel, mais habitant des Franches-Montagnes, Francisco Pires présentait une candidature de combat à cette élection. Le représentant de CS-POP recueille 8,45% des suffrages. Pour le second tour, qui se tiendra le 8 novembre, la gauche est unie derrière les trois candidates, les socialistes Nathalie Barthoulot et Rosalie Beuret Siess, ainsi que l’écologiste Céline Robert-Charrue Linder.

Dans le canton de Neuchâtel se déroulaient le 25 octobre les élections communales. Deux secrétaires syndicaux, David Taillard et Céline Dupraz, siègeront côte à côte sur les bancs du Conseil général du Locle. Le premier est réélu dans les rangs socialistes, tandis que la seconde accède au Parlement de la ville la plus à gauche de Suisse sur la liste popiste.