Coup de gueule

Quelle différence entre un prolétaire suisse et un chinois? Aucune!

Selon le Petit Larousse, la définition du prolétaire est: personne exerçant un métier manuel et ne disposant pour vivre que de la rémunération, généralement peu élevée, que lui alloue celui à qui il vend sa force de travail!

Pour le Suisse, il peut éventuellement oublier de travailler car l’environnement vient à son secours de par l’image d’un pays riche, parole de la présidente de la Confédération au début du mois de mars.

Pour le Chinois, c’est différent, la rétribution de son travail l’oblige à braconner pour se nourrir. La suite vous la connaissez, virus, docteur emprisonné et mort, puis dissémination mondiale!

Conclusion: prolétaire suisse, continue d’acheter chinois, c’est tellement agréable de vivre confiné…

Raymond Duvoisin, Villars-Burquin